Auto-prise en charge en cas de "tendinopathie"

Le terme de tendinopathie (communément « tendinite ») est fréquemment employé, tant dans le milieu médical que non-médical.

Ainsi, nous rencontrons très souvent des diagnostics de ce type dans notre pratique.

La douleur perçue est très souvent pénible, et induit une réaction de protection se manifestant par une peur du mouvement douloureux.
Cette réaction, bien que naturelle, va à l’encontre de toutes les recommandations sur la régénération tendineuse.

Dans son article de janvier 2018, J. LEWIS reprécise la nécessité pour le tendon d’être soumis à une contrainte (non excessive) de manière à préserver ses propriétés biomécaniques et morphologiques.

L’infographie, réalisée entre autres par Frederic Srour, permet de vulgariser tout ces concepts.

Soyez actifs ! 💪

Réf : J. LEWIS et al, 2018, Increased supraspinatus tendon thickness following fatigue loading in rotator cuff tendinopathy: potential implications for exercise therapy, http://bmjopensem.bmj.com/content/3/1/e000279

Pour partager cet article :