Le mouvement du noyau du disque est toujours le même : mythe ?

Très souvent, nous avons pu entendre ce discours stéréotypé :

« Le noyau du disque se dirige vers l’arrière lors de la flexion du tronc, et vers l’avant lors de l’extension. »

Et si le nucleus pulposus (noyau pulpeux) du disque intervertébral ne suivait pas toujours un déplacement prédéfini, tel qu’on nous la enseigné ou imaginé ?

Une très bonne vidéo (⚠️ vidéo réalisée lors d’une dissection cadavérique ⚠️) a été réalisée par une équipe de l’Université de Gand (Belgique). Elle montre un bombement discal antérieur lors d’un mouvement qui reproduit la flexion de tronc. Ils précisent que lors de ce même mouvement l’anneau fibreux se tend postérieurement et permet donc de réduire la protrusion discale.

Cette dernière affirmation a été confirmée par plusieurs études IRM, dont celle de JINKINS J (2002).

Des IRM debout en position neutre, en flexion et en externsion de tronc ont été réalisé sur le même patient. Les protrusions discales ont été entourées en rouge sur l’image. Vous pouvez observer la réduction de ces protrusions lors de la flexion de tronc. C’est-à-dire dans le mouvement inverse que ce qu’on a pu nous enseigner/imaginer.

IRM noyau pulpeux disque intervérabrale flexion résorbtion dans le mouvement extension

Attention cependant ces études ne permettent pas de généraliser !

Chaque personne a un fonctionnement qui lui est propre, notamment suivant la distribution de son tonus musculaire (schéma postural).

Pour partager cet article :